Une VMC double flux, pourquoi ?

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) peut être à simple ou double flux. Elle permet d’assurer un renouvellement d’air optimal et un confort de vie quand elle est associée à une isolation performante.

Pourquoi doit-on ventiler son logement ?

Nous passons 80% de notre temps à l’intérieur, l’air y est 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur, par l’activité humaine mais aussi par les émanations des produits d’entretien, des colles contenues dans les meubles etc.

Les nouvelles normes constructives demandent de renforcer l’étanchéité et l’isolation des logements pour atteindre les performances attendues. Le renouvellement d’air «naturel» par les fuites d’air du logement devient inexistant.

Il est donc très important de ventiler son logement pour faire sortir l’air vicié et s’assurer d’un apport d’air neuf suffisant.

Sans VMC, pour assurer une bonne qualité de l’air, l’air de chaque pièce doit être renouvelé régulièrement : ce qui demanderait d’ouvrir les fenêtres 15 à 20 minutes toutes les heures !

Qu’elle est la différence entre une VMC simple flux et la VMC double flux ?

On peut différencier la VMC simple flux et la double flux par leurs entrées d’air.

Dans un système de VMC simple flux, un ventilateur d’extraction, via une réseau de gaine, aspire l’air vicié des pièces humides (salle de bain, buanderie, cuisine). Ce ventilateur crée une dépression qui aspire l’air neuf entre dans le logement de façon naturelle à travers des entrées ouvertes sur l’extérieur (grille au niveau des menuiseries). L’air circule d’une pièce à l’autre à travers le détalonnage assuré en bas de chaque porte.

Dans une installation de VMC double flux, l’appareil est équipé de deux ventilateurs.  Via un réseau de gaines et des bouches, l’un va extraire l’air vicié des pièces humides et l’autre insuffler l’air neuf filtré et réchauffé par l’air extrait (un échangeur de chaleur récupère la chaleur de l’air extrait pour le transmettre à l’air neuf extérieur).  L’air est insufflé à l’intérieur par des bouches installées dans les pièces par un système motorisé.

En résumé, un seul moteur de ventilation pour la simple flux, deux moteurs pour la double flux.

L’inconvénient de la VMC simple flux est qu’elle fait chuter la température de l’air intérieur en hiver, puisque la source de l’air neuf provient directement de l’extérieur par les menuiseries. Pour compenser cette différence de température, le système de chauffage consomme plus d’énergie.

La VMC double flux, elle, permet de faire des économies et d’assurer plus de confort par la récupération d’énergie de l’air sortant.

Les avantages de la VMC double flux

La VMC double flux résout ce problème en en utilisant les calories de l’air vicié sortant pour réchauffer l’air neuf entrant (en hiver), grâce à un échangeur thermique.

L’air vicié extrait des pièces humides est généralement à 20°C quand il est rejeté à l’extérieur. La VMC double flux récupère ces calories perdues et s’en sert pour préchauffer l’air neuf entrant. L’air extérieur arrive à l’intérieur du logement, il croise l’air vicié chaud sortant dans un échangeur, l’air chaud transfère ses calories à l’air neuf qui est ensuite soufflé dans les pièces de vie. Selon la performance de la VMC double flux, on récupère entre 60 et 92% des calories.

Si la centrale de ventilation double flux est équipée d’un by-pass automatique, l’air neuf entrant ne passe plus dans l’échangeur et est diffusé directement dans le logement, permettant de profiter de la fraîcheur des nuits en été.

Autre avantage de la VMC double flux, l’air neuf entrant est filtré (poussière et pollens) minimisant ainsi au maximum les risques d’allergie.                             

Les bénéfices d’une VMC double flux :

  • La VMC double flux permet de réaliser des économies de chauffage.
  • Elle filtre l’air
  • Elle supprime les entrées d’air au-dessus des fenêtres qui laissent entrer les bruits extérieurs et provoquent une sensation de courants d’air
  • Les VMC équipées d’un by-pass permettent de « rafraîchir » l’air entrant en été

Dans un logement, l’air chaud a tendance à s’accumuler au plafond du fait de sa densité plus faible qu’un fluide froid. La VMC double flux va permettre de brasser l’air de l’habitation pour un confort optimisé.

La VMC est compatible avec un puits géothermique ou puits canadien, qui va en améliorer les performances. Grâce aux températures constantes du sol, la géothermie permet de réchauffer plus encore l’air neuf en hiver avant son insufflation dans la maison et de la rafraîchir en été.